La grotte Chauvet en Ardèche

Venez visiter la Grotte Chauvet en Ardèche, elle se trouve à deux pas du Pont d'Arc et reste impressionnante, idéale pour émerveiller petits et grands !

La grotte Chauvet d’Ardèche est l’un des trésors touristiques uniques, découverts dans l'hexagone. Grâce aux authentiques dessins préhistoriques qui y sont représentés elle est devenue l’un des sites les plus célèbres de France. Depuis sa découverte, des mesures strictes sont prises pour conserver les trésors qu’elle contient. Quelle est l’histoire derrière la grotte Chauvet en Ardèche ? Comment la visiter, et que propose-t-elle à voir d'inédit ?

grotte chauvet

Histoire de la découverte de la grotte Chauvet en Ardèche

La grotte Chauvet d’Ardèche est la découverte de trois spécialistes de la spéléologie, à savoir :

    ```
  • Jean-Marie Chauvet ;
  • Éliette Brunel ;
  • Christian Hillaire.
  • ```

L’après-midi du 18 décembre 1994 a été un moment unique pour ces trois chercheurs. Ils ont en effet découvert à cette date l’un des lieux importants, témoins de l’histoire de la période paléolithique. Les trois spéléologues exploraient à ce moment une falaise de la région Auvergne-Rhône-Alpes, présente à moins d’un kilomètre du mythique Pont d’Arc. Leur recherche les a conduits sur un « trou souffleur ». Cette caractéristique du terrain désigne une paroi qui laisse s'échapper un filet d’air. Ce signe de la présence d’une cavité attire fortement leur attention.

Les spéléologues se dépêchent de dégager une entrée, qui débouche ensuite sur un fossé d’une dizaine de mètres. Ils reviennent quelques heures après en fin de journée avec une échelle pour descendre dans le puits. Ils se trouvaient au sein d’une cavité qui s’étend sur une superficie d’un peu moins de 10 000 mètres carrés. Éliette Brunel remarque très vite sur une paroi deux traits tracés à l’ocre rouge.

Elle en tire la conclusion que les hommes préhistoriques ont pris par là. Pour les trois spécialistes, c’était une toute première surprise, bien minime devant ce qui les attend. Ils vont découvrir un grand nombre de vestiges et de dessins qui ont eu la force de voyager à travers les âges.

Décision finale au sujet de la grotte

Les chercheurs en spéléologie transféraient la nouvelle de la découverte de la grotte Chauvet d’Ardèche à la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) 10 jours après. Celle-ci fera effectuer ensuite un rapport d’expertise avec l’aide de trois spécialistes d’archéologie et d’art, notamment Jean Clottes, Jean-Pierre Daugas et Bernard Gély.

Les résultats finaux du rapport sont apparus le 2 janvier 1995. Ceux-ci préconisent de nombreuses mesures pour limiter l’accès à la grotte. Cette précaution est destinée à éviter l’erreur effectuée à Lascaux où l’exploitation massive a détérioré la grotte de manière irréversible.

D’où vient le nom de la grotte ?

Le nom de la grotte est issu de celui de Jean-Marie Chauvet, l’un des trois archéologues ayant découvert le lieu. Dans la matinée du 18 décembre 1994, celui-ci avait tellement insisté pour aller examiner cette zone de l’Ardèche. Ses deux amis et collègues ont donc jugé que la primeur de la découverte lui revenait en partie. Étant donné que la grotte ne devait porter qu’une unique appellation, les trois chercheurs ont décidé de choisir celui de Chauvet.

Que voir au sein de la grotte ?

La grotte Chauvet d'Ardèche véhicule des œuvres artistiques et des marques, symbolisant la vie préhistorique. Il s’agit surtout des représentations d’hommes, d’animaux ou des signes gravés sur les parois du centre. Au total, 447 représentations d’animaux, retirés de 14 espaces, sont répertoriées au sein de la grotte. Parmi celles-ci, il y a seulement un hibou qui est connu au sein de l’art pariétal.

Les hommes de l’époque semblaient maîtriser de nombreuses techniques de dessin, notamment :

    ```
  • Le dessin à la pointe de charbon ;
  • Les gravures par raclage ;
  • la technique du « point-paume » qui consiste à apposer une paume teintée de couleur sur la paroi.
  • ```

Ceux-ci maîtrisaient également le détourage de contours, l’utilisation des nuances et l’usage des parois de reliefs comme supports de dessin. Ceci se remarque à travers deux fresques, exceptionnellement peintes, retrouvées dans la grotte. Une trouvaille de 200 crânes, appartenant à des ours des cavernes décédés dans des circonstances naturelles, y a aussi été faite.

Comment visiter la grotte Chauvet en Ardèche ?

Les recommandations des spécialistes d’archéologie et d’art de la DRAC ont été prises en compte. Il n’est donc pas autorisé de visiter la grotte Chauvet d’Ardèche afin de protéger le précieux pan d'histoire qu’elle abrite. Pas plus de 100 visiteurs ne doivent y pénétrer par an. Ce seront uniquement des scientifiques, officiels, professionnels de presse désignés sur le volet. La visite est également organisée suivant un protocole strict.

Par ailleurs, une réplique de la grotte a été mise en place à quelques kilomètres de la version originale pour satisfaire les amoureux de la découverte. Sa construction a débuté en 2012 et l’espace a accueilli ses premiers visiteurs en 2015.

La grotte Chauvet 2 en Ardèche est ouverte à tous ceux qui désirent la visiter et ceci, tout au long de l’année. Il existe également plusieurs autres grottes dans les environs que vous pourez visiter. Les visites sont faites avec l’accompagnement d’un guide qui se rend disponible sur une heure environ. Pour parcourir et découvrir toute la superficie de la réplique, il faut prévoir au moins une demi-journée. Le site propose également une interprétation dans l’optique de faire découvrir davantage qui étaient les habitants de cette cavité naturelle. Des animations autour de l’art pariétal pour les familles se font aussi au sein du centre.

Recent posts

Menu

Pages